Comment impliquer le futur papa pendant la grossesse ?

Catégories : Grossesse

Durant la grossesse, les papas peuvent avoir du mal à s’impliquer et à trouver leur place. Pourtant, ils peuvent faire complètement partie du processus et même jouer un rôle déterminant durant les 9 mois de grossesse. Alors quels sont les moyens d’aider les papas à s’impliquer dans une grossesse ? De quelle manière peuvent-ils se rendre utiles ?

comment-impliquer-papa-pendant-la-grossesse

Communication et soutien émotionnel

La communication est la clé d’un couple épanoui, mais aussi d’une grossesse épanouie. En effet, il est important que chacun se sente libre d’exprimer ses sentiments, ses doutes, ses préoccupations, etc. L’écoute active proposée par le futur papa peut être un soutien émotionnel très important pour la future maman qui aura besoin d’être entendue et rassurée durant certains moments. Il est donc important que le père puisse offrir une écoute attentive à la future maman et à ses besoins. Par ailleurs, une discussion va dans les deux sens, verbaliser ses attentes et besoins est aussi important du côté du futur papa sans quoi il sera difficile d’y répondre.

Plus que de se montrer à l’écoute, le futur papa peut être d’un grand soutien en se rendant aux rendez-vous médicaux et aux cours prénataux. C’est un excellent moyen de lui permettre de prendre une part active à cet événement, mais aussi de renforcer le lien avec la future maman et le bébé. C’est une aventure qui s’est décidée à deux et qui doit donc se vivre à deux. Les papas qui ont un doute quant à leur place au sein de ces rendez-vous pourront simplement poser la question à la future maman sur ce qu’elle préfère comme organisation.

Partager les tâches et les responsabilités

Si le partage des tâches et de la charge mentale est de mise au sein de n’importe quel couple, il l’est d’autant plus lorsque l’on se prépare à accueillir un enfant. En effet, votre équilibre va se trouver complètement chamboulé dans les mois à venir, avec de nombreuses nouvelles choses à faire. Autant faire en sorte dès à présent que le papa prenne sa part si ce n’était pas le cas auparavant.

Commencez par échanger à deux des tâches qui pourraient être prises en charge par le futur papa pour soulager la maman (gardez à l’esprit qu’en fin de grossesse, il n’est pas toujours possible d’en faire autant qu’on le voudrait). Qui plus est, il y a toutes les tâches et responsabilités relatives à l’arrivée de l’enfant.

Le papa peut s’impliquer en aidant à préparer la chambre de bébé par exemple (des conseils pour créer une chambre de bébé complète et fonctionnelle). Repeindre une pièce ou monter des meubles est par exemple une mission parfaite pour les plus bricoleurs. Ceux qui aiment cuisiner pourront préparer de bons petits plats à congeler pour être moins débordés après l’arrivée de bébé. Les plus organisés pourront gérer la partie administrative. Il existe une multitude de choses à faire et chacun pourra prendre sa part !.

Gardez toujours à l’idée que l’échange est le meilleur moyen de trouver une organisation qui puisse satisfaire tout le monde.

S’impliquer dans le suivi de grossesse

Si les papas peuvent avoir du mal à trouver leur place, c’est parce qu’ils ne comprennent pas toujours très bien ce qui se joue pour la maman. Nous l’avons dit, leur place lors des rendez-vous médicaux et cours de préparation est donc essentielle pour suivre l’évolution de leur enfant, mais aussi poser des questions. En effet, en tant que futur papa, n’hésitez pas à poser vos questions durant les consultations. Il est aussi important que le futur père puisse trouver sa place le jour de l’accouchement. Préparez donc un plan de naissance qui permettra de rédiger vos souhaits pour l’équipe médicale, mais aussi pour que le papa sache de quelle manière il peut se rendre utile, quels sont les souhaits de la maman pour pouvoir les communiquer lui aussi, etc. Le papa est loin d’être un simple spectateur lors d’un accouchement.

Enfin, il existe de nombreuses ressources en ligne, mais aussi des livres qui traitent de la grossesse, du développement du fœtus, des besoins des nourrissons, etc. Les papas peuvent aussi s’impliquer en se renseignant sur le sujet pour mieux comprendre ce qui se joue et ainsi participer pleinement à la prise de décision.

Ne pas négliger le bien-être du futur papa

Le bien-être du futur papa doit aussi être pris en compte, même si ce n’est pas lui qui porte l’enfant. En effet, il peut être en proie à des doutes, des craintes et des interrogations. Il doit alors avoir la possibilité de les exprimer et de se sentir écouté. Il peut donc échanger avec la future maman bien entendu, mais aussi des proches ou encore des groupes de parole par exemple. Le futur père est, lui aussi, en train de vivre un grand chamboulement et se doit d’en prendre acte pour pouvoir se sentir le mieux possible dans ce nouveau rôle.

futur-papa-pendant-la-grossesse

Créer du lien avec le bébé

Enfin, le futur papa a aussi la possibilité de créer du lien avec son enfant avant même sa naissance. Il a pour cela la possibilité de mettre ses mains au contact du ventre pour ressentir les coups de bébé. Il peut aussi parler au ventre pour que bébé s’habitue à sa voix et le reconnaisse tout de suite lors de la naissance. Il existe une pratique appelée haptonomie qui a justement pour objectif de renforcer le lien parent-enfant, c’est une très belle occasion de partager de premiers moments à trois et de communiquer avec bébé.

Ce conseil est aussi à appliquer après l’arrivée de bébé en privilégiant des moments papa-bébé pour les différentes tâches du quotidien par exemple.