Lit bébé, quand changer ?

- Catégories : Chambre Bébé , Chambre Enfant

Le passage du lit bébé à un lit « de grand » engendre un certain stress chez les parents et parfois chez les enfants. Cette transition s’avère pourtant positive, car elle annonce une prise d’autonomie plus importante pour l’enfant. Certains signes d’émancipation ne trompent pas et indiquent qu’il est temps pour votre enfant de changer de literie. Vous devez ensuite trouver le nouveau lit adapté et assurer la transition en douceur. 

Il n’y a pas d’âge pour passer au grand lit, mais des signaux envoyés par l’enfant

Chaque enfant grandit à son rythme, c’est pourquoi il n’existe pas un âge précis qui indique qu’il est temps de passer au grand lit. Vous devez tenir compte de la croissance physique du bébé, mais aussi de sa maturité dont l’évolution est propre à chacun. 

quand-changer-lit-bebe

Du berceau au petit lit

La première transition s’effectue entre le berceau et le lit bébé. Le couffin dans lequel dort votre bébé durant les premières semaines de sa vie devient vite trop étroit pour lui. Vers l’âge de 3 mois environ, il commence à avoir du mal à étendre des bras et ses jambes, et manque de place pour gigoter. Vous devez dès lors le transférer dans un lit adapté à sa croissance. 

Le lit de bébé est muni de barreaux ou de parois en plexiglas. Ces barrières lui permettent de voir ce qui se passe autour de lui, mais l’empêchent de s’aventurer seul dans la chambre. Ce lit offre un espace suffisamment grand pour que le bébé s’y sente bien pendant des mois, voire des années. 

Du lit à barreau au grand lit

Tant que votre bébé semble à l’aise dans son lit et qu’il ne tente pas de l’escalader pour s’en échapper, il n’existe aucun impératif indiquant qu’il est temps de changer de literie. En revanche, en prévision de ce moment, vous devez choisir le prochain lit pour ne pas être pris au dépourvu. Les événements peuvent se précipiter, car la croissance n’est pas linéaire. Votre bébé peut subitement manifester son impatience de passer au modèle supérieur et vous ne voulez certainement pas le choisir dans l’urgence. 

Les enfants les plus précoces sont prêts à la transition dès 18 mois, tandis que d’autres profitent de leur petit nid douillet jusqu’à 2 ou 3 ans, sans paraître pressés d’en changer. 

quand-changer-lit-bebe

Les deux principaux signaux d’indépendance envoyés par le bébé

Pour savoir jusqu’à quel âge votre enfant peut rester dans son lit bébé avant d’être transféré dans un lit de grand, vous devez guetter deux signaux qui ne trompent pas. 

L’escalade des barreaux du lit et toutes les tentatives pour s’en échapper constituent les signes les plus patents du besoin pressant d’indépendance de votre bébé. Il existe même une certaine urgence, car il pourrait se mettre en danger. 

Si vous avez déjà acquis le lit de grand, il est temps de l’utiliser. Si ce n’est pas le cas, tâchez de trouver une solution pour que votre enfant ne prenne pas de risque. Vous pouvez par exemple retirer quelques barreaux ou l’une des parois pour qu’il puisse explorer sa chambre et soit moins tenté par l’escalade. Aménagez dans ce cas la sortie, avec des oreillers ou un matelas pour éviter toute chute.

Que vous soyez présent ou en votre absence, un enfant qui commence à jeter ses peluches par-dessus les barreaux indique qu’il a des envies d’espace et que le confinement de son lit ne lui suffit plus. 

Si un nouvel enfant est sur le point d’arriver dans le foyer

Le transfert du lit de bébé au grand lit peut être induit pas les parents pour des questions pratiques. C’est notamment le cas lorsque la femme est enceinte et qu’il est prévu que le petit lit soit dédié au futur bébé.

Tâchez dans ce cas d’anticiper le changement qui ne doit pas coïncider avec la naissance, mais doit arriver avant. Votre enfant est déjà suffisamment bouleversé par l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur, il n’est pas question qu’il se sente dépossédé de ses affaires et le considère comme une menace. 

quand-changer-lit-bebe

Comment passer au lit de grand en douceur

Le passage au lit de grand constitue une étape importante qu’il convient d’accompagner en douceur. Là encore, l’incidence n’est pas la même selon la maturité de l’enfant. Même chez ceux qui ont vivement exprimé leur volonté de changer de lit, le moment venu, il peut apparaître une certaine appréhension bien naturelle. 

Parlez-en avec lui !

Même si votre bébé ne comprend pas encore tout ce que vous dites, il est important de lui expliquer que ce changement de routine est parfaitement naturel. Montrez-lui les avantages de cette émancipation. Demandez-lui de s’exprimer sur le sujet et, s’il est suffisamment mature, de vous poser toutes les questions qui lui passent par la tête. 

quand-changer-lit-bebe

Trouvez le bon moment

Tâchez de ne pas le changer de lit le jour où vous disposez de peu de temps pour rester avec lui et prendre le temps qu’il s’acclimate avant de le laisser seul dans sa chambre. 

Si vous disposez de l’espace suffisant, vous pouvez installer le grand lit dans sa chambre, tout en laissant le lit de bébé pendant quelques jours. C’est probablement votre bébé qui vous indiquera lui-même le jour où il sera prêt pour la transition. 

quand-changer-lit-bebe

Montez le lit avec votre bébé

Faites participer votre bébé au montage de son lit. Attelez-vous à cette tâche en sa présence, ce qui lui permet de s’y habituer. Vous pouvez même le solliciter en amont, en lui montrant le modèle que vous avez prévu d’installer, soit en l’emmenant avec vous dans la boutique, soit en lui montrant l’image si vous l’achetez sur Internet. 

quand-changer-lit-bebe

Ne changez pas tous ses repères d’un seul coup

Le changement de lit peut être déconcertant. Pour ne pas ajouter à la confusion, il est conseillé de ne pas changer d’autres repères en même temps. Ce n’est pas le meilleur moment pour ravaler la chambre, changer de décoration et le reste du mobilier.

Conservez si possible la même position et la même orientation pour le lit. Si vous souhaitez la changer, attendez quelques jours que l’enfant ait trouvé ses marques dans son nouveau lit. Déposez les mêmes peluches et doudous sur le nouveau lit pour qu’il paraisse d’emblée familier. 

Conservez également le même rituel du coucher, avec la chanson, le câlin, etc. 

quand-changer-lit-bebe

Les alternatives au changement de lit : le lit Montessori et le lit évolutif

Il existe deux alternatives au lit enfant classique qui vous permettent une transition plus douce. 

Le lit Montessori

Le principe du lit Montessori mise sur la capacité de l’enfant à acquérir son autonomie à son propre rythme. Il faut pour cela que le lit s’y prête en lui permettant d’évoluer à sa guise. Le lit Montessori est ainsi au ras du sol, afin que l’enfant puisse s’y coucher, s’y asseoir et en sortir à volonté. 

Ce mobilier permet à l’enfant de s’approprier son espace et d’évoluer dans les diverses parties de sa chambre comme il le souhaite. Il est naturellement souhaitable d’aménager la chambre de façon qu’il y trouve des jeux d’éveils et des jouets à sa disposition. Ils sont changés au fur et à mesure de sa croissance. 

Le lit Montessori étant au sol, votre enfant ne risque pas de chuter. Il l’utilisera pour dormir, mais aussi pour jouer et pour lire. Adapté à partir de l’âge de 3 ans, il permet une transition plus douce. 

Le lit évolutif

Le lit évolutif utilise une conception judicieuse pour adapter le lit à la croissance de votre enfant. Il est à la fois économique et peu encombrant, car il regroupe également, selon les étapes, les fonctions de table à langer, espace de rangement, siège d’allaitement, table de nuit, etc.

Le lit évolutif se transforme de couffin à lit de bébé, puis lit pour enfant. La transition est plus douce pour votre bébé, car, s’il change de forme de lit, il retrouve les mêmes matériaux et couleurs. Il trouve alors plus facilement ses marques.