Quel âge pour dormir dans un lit superposé ?

Adopter un lit superposé représente une solution d’aménagement pratique répondant à de nombreux besoins particuliers. Cela permet de réaliser un gain de place, tout en privilégiant le confort. 

De plus, il s’agit aussi d’une alternative appropriée pour optimiser la cohabitation des enfants dans la mesure où deux à plusieurs enfants peuvent dormir dans une même pièce. Néanmoins, étant donné la structure du mobilier et surtout la hauteur, chaque parent doit être en mesure de connaître à quel âge un enfant peut dormir dans un lit superposé en toute sécurité.

À partir de quel âge un enfant peut-il dormir dans un lit superposé ?

Les avis sur l’âge pour pouvoir dormir sur un lit superposé sont unanimes. Un enfant doit avoir au minimum 6 ans pour intégrer ce type de mobilier, notamment celui de l’étage. Effectivement, avant cet âge, la sécurité est trop peu optimisée dans la mesure où les risques de chutes et d’accidents sont trop élevés. Certes, le lit est équipé de protection comme des barrières et des échelles pour assurer la sécurité dans le couchage du haut. Cependant, rien ne vaut la prudence, d’où l’âge défini à 6 ans pour intégrer ce type de couchage, surtout le lit haut.

En toute logique, la règle de sécurité veut que ce soit le plus grand qui intégrera le couchage du haut. Évidemment, le plus petit se disputera avec son aîné et ce sera un sujet de chamaillerie entre la fratrie, mais respecter cette hiérarchie serait mieux pour eux. Le plus grand prend le couchage du haut et le petit en bas pour qu’ils puissent avoir leur autonomie, d’autant plus que pour le petit,  ce lit pourrait être considéré comme une petite cabane. Ainsi, il trouvera de la joie à passer du temps sur son petit couchage, et ce, dès 3 ou même 2 ans. 

Quelle hauteur de plafond pour un lit superposé ?

Maintenant que vous connaissez l’âge pour dormir dans un lit superposé, encore faut-il savoir quelle hauteur de plafond respecter pour une literie adéquate. En  premier lieu, pour mieux choisir le meuble de couchage, il est aussi nécessaire d’évaluer la bonne hauteur de plafond de manière à bien l’adapter. Cela inclut les dimensions de la pièce, ainsi que la configuration de la chambre. Cela représente aussi un critère permettant de renforcer la sécurité des dormeurs. 

En observant une bonne hauteur sous plafond pour le couchage du haut, vous préservez une bonne distance  empêchant la tête de heurter le plafond à chaque fois que le dormeur se lève la nuit ou le matin. En règle générale, l’écart entre la surface du matelas et le plafond doit être de 60 cm au minimum pour lui éviter de se faire une bosse au front dans ses moments de jeux et repos. 

Le respect de la hauteur du plafond est obligatoire, notamment pour les chambres situées sous pente. Dans ce cas précis, la règle de sécurité veut que ce soit un lit superposé mi-hauteur puisque la hauteur de plafond disponible est réduite. 

quel-age-pour-lit-superpose

Le lit superposé est-il adapté à un ado ?

quel-age-pour-lit-superpose

Les parents se posent fréquemment une question : « est-ce que le lit superposé est-il adapté à un adolescent ? ». En effet, ils veulent savoir la limite d’âge pour se coucher dans un tel mobilier. En fait, aucune règle ne définit la réponse à cette question, et il n’existe aucune vérité absolue dans la mesure où celle-ci dépend de l’espace disponible dans votre maison. Outre cela, cela dépend également des besoins de l’enfant en termes de développement et d’émancipation. Certaines situations contraignent les parents à laisser l’enfant dormir dans ce lit par souci de place indisponible. Aucun choix ne leur est offert pour lui offrir une chambre particulière.

Néanmoins, il existe une solution pour offrir à l’adolescent un couchage plus spacieux afin de lui conférer plus de confort adapté à sa taille dans de petits espaces. Il s’agit de choisir des tailles de lits de 1,5 place (120 x 200 cm), pour que le meuble puisse l’accompagner jusqu’à l’adolescence. 

Sinon, les lits superposés démontables représentent une solution pratique pour une grande fratrie. Ainsi, une fois qu’une chambre se libère, les couchages peuvent être dissociés de manière à former des lits individuels qui seront intégrés dans une chambre pour conférer à l’enfant plus d’intimité. 

Comment bien choisir son lit superposé ?

Le lit superposé s’adresse généralement aux enfants ou adolescents pour optimiser l’espace. En dépit de tous les facteurs de choix, d’autres critères doivent être pris en compte pour choisir le lit superposé le plus adapté et le plus sécurisé pour l’enfant durant son sommeil.

Des protections optimales sur tous les côtés du lit

Que le lit soit destiné à des jeunes ou plus grands enfants, la sécurisation du lit supérieur représente un critère de choix fondamental. Cela résulte du fait que pendant la nuit, un individu, enfant ou adulte, a tendance à gigoter et bouger dans tous les sens. De ce fait, le couchage du haut doit être bien sécurisé avec des barrières de sécurité sur toutes les longueurs et largeurs du lit. Il s’agit en fait de créer un cadre protecteur (barreaux) visant à éviter que le dormeur tombe du lit. 

D’ailleurs, ce critère fait partie des normes de sécurité européennes.

quel-age-pour-lit-superpose
quel-age-pour-lit-superpose

Des accès bien sécurisés

Pour une sécurité optimale, l’accès du lit en hauteur doit être simple, mais sécuriser. À un certain âge, les enfants sont assez agressifs et aiment aussi grimper. De ce fait, ils trouveront l’échelle comme un élément pour s’aventurer à monter et descendre du lit tout au long de la journée. En l’occurrence, la stabilité de cet accès est primordiale pour que la descente et la montée soient totalement sécurisées, d’où l’intérêt de privilégier les accessoires fixes pour une stabilité optimale.

Le confort dans tous ses aspects

Le choix du lit superposé repose également sur la bonne hauteur entre les deux couchages. Cela fait partie des critères de sécurité pour empêcher que l’enfant ne se heurte la tête sur le sommier du lit du haut en se levant.

Aménager la chambre d’enfant avec un lit enfant design à étages superposés permet de gagner de la place, mais pour plus de confort et de sécurité, la mezzanine enfant doit être équipée d’une barrière de sécurité. 

quel-age-pour-lit-superpose
quel-age-pour-lit-superpose

Un mobilier robuste et stable

La sécurité représente est un critère majeur pour choisir un lit superposé, d’où la nécessité de privilégier une structure robuste et stable dans la chambre d’enfant. D’autant plus qu’il s’agit d’un mobilier destiné à l’accueil de deux ou trois enfants. 

Ainsi, les matières de qualité (bois massif, métal) représentent un facteur de résistance. Outre la structure, le sommier doit aussi être robuste, surtout au niveau du couchage supérieur. 

La praticité du mobilier

Enfin, l’option qui pourra être prise en compte sera le côté rangement du lit superposé. Pour mieux optimiser l’espace, vous pouvez privilégier les lits équipés de compartiments de rangements intégrés. Cela pourrait être des tiroirs à roulettes en bas du lit, tiroirs de rangement simple ou encore des niches fermées ou ouvertes sur les bouts du lit. 

Sinon, pour avoir un lit enfant fonctionnel à chaque niveau, les sommiers doivent être confortables. Il en est de même pour le drap, le matelas, oreiller, taie, ou encore la couette de manière à en faire un cocon douillet. 

quel-age-pour-lit-superpose
quel-age-pour-lit-superpose

Des matériaux solides

Le choix du lit superposé doit aussi tenir compte des matières de fabrication. Le bois naturel, entre autres, pin, hêtre massif, chêne, épicéa, bouleau ou sapin sont autant d’essence à privilégier. Sinon, les panneaux de particule en MDF peuvent aussi être utilisés pour un lit superposé enfant. Il faut juste s’assurer que les couchages du haut respectent les normes de sécurité pour que la chambre à coucher soit un véritable havre de paix.